Fin4l Four Coupe de la Ligue : les finalistes sont connus !

La première journée du Fin4l four a rendu son verdict. Quatre demi-finales étaient à l’affiche, dont deux masculines et deux féminines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le spectacle était à la hauteur de l’événement !

Rendez-vous dès demain à Mado Bonnet pour assister aux deux finales de choc :

  • 15h15 : Roannais Basket Féminin vs As Villeurbanne BF
  • 18h00 : Beaujolais Basket vs SO Pont de Cheruy

 

Culoz BC 47 – 69 Roannais BF :Culoz-BC-vs-Roannais-BF

Dans cette première demi-finale opposant Culoz BC au Roannais BF, les Pink Ladies se sont largement imposées et compostent leur ticket pour la Finale de la Coupe de la Ligue . Après une belle entame, les roannaises prennent rapidement les devants.
Fatim TRAORE permet aux joueuses de Culoz de ne pas être totalement décrochées et balance 2 flèches à 3 points (15-25). Le Roannais BF intensifie alors sa défense et prend 12 points d’avance à la mi-temps (23-35).
Au retour des vestiaires, Laura DIMITHE effectue un énorme travail dans la raquette et les Pink Ladies s’envolent pour compter jusqu’à 28 points d’avance (33-61). Malgré un ultime sursaut d’orgueil des culoziennes, le Roannais BF s’impose logiquement grâce à un collectif bien huilé (toutes les joueuses ont inscrit au moins un panier) et tentera de remporter la Finale de la Coupe de la Ligue demain à 15h15.
Plus de photos et un compte-rendu complet seront à retrouver sur basketfly.fr

FC Lyon Espoirs 58 – 64 As Villeurbanne BF :FCL-vs-ASV-BF

Quel suspens dans cette deuxième demi-finale opposant le FC Lyon Espoirs à l’AS Villeurbanne ! Le début de match est tendu avec deux grosses défenses qui prennent le pas sur les attaques. Seulement 13 points sont inscrits de part et d’autre à l’issu du premier quart temps. Les filles de Virginie KEVORIAN trouvent alors des failles dans la défense proposée par les lyonnaises et prennent 6 points d’avance à la mi-temps (29-35).  La deuxième mi-temps est le théâtre d’un superbe mano à mano entre les deux équipes qui se rendent coup pour coup afin de remporter cette demi-finale. Après 14 changements de leader et 10 égalités, les Tigresses sortent leurs griffes et s’envolent vers la finale après une fin de match totalement maîtrisée.  Le FC Lyon Espoirs a offert une belle résistance mais c’est bel et bien l’AS Villeurbanne BF qui affrontera le Roannais BF demain !
Plus de photos et un compte-rendu complet seront à retrouver sur basketfly.fr

Ouest Lyonnais Basket 50 – 60 Beaujolais Basket :OLB-vs-Beaujolais-Basket

Cette première demi-finale masculine était attendue car les deux équipes sont au coude en coude en championnat. Avec 4 victoires et 6 défaites pour les deux formations, l’on pouvait s’attendre à une rencontre serrée de bout en bout. Beaujolais Basket en décide autrement dès le début du match avec une très bonne entrée en matière d’Andrew YOUNG (18 pts à 58% et 3 rbds). Au terme du premier quart-temps, l’écart est fait : 15-30.

Beaujolais ira jusqu’à compter 32 points d’écart à la fin du troisième quart-temps. Un sursaut d’orgueil assez tardif des joueurs de l’OLB qui remportent le dernier quart-temps (17-14) ne suffira pas à combler leur retard. Victoire logique au terme d’une rencontre à sens unique.

AL Saint-Priest 60 – 62 SOPCC Basket :ALSP-vs-SOPCC

Après un début de match équilibré, le SOPCC intensifie sa défense et pousse les San-Priods à rester muets pendant plus de 4 minutes. Les pontois en profitent pour prendre le large et mènent de 13 points à la fin du premier quart temps (10-23).

Dès l’entame du deuxième quart temps, Saint Priest retrouve des couleurs et recolle au tableau d’affichage. Florent Ruz nous fait oublier ses 33 printemps et conclut ce bon passage avec un coast to coast  (20-25). Cette action provoque une cinglante réaction des pontois qui scorent ensuite 8 points consécutivement pour reprendre un peu d’air. Les joueurs de Ludovic Gobert ne trouvent plus de solutions et s’engluent dans la défense pontoise. A l’image d’un alley-oop conclut en très haute altitude par Ngaloro, le SOPCC s’envole pour mener de 17 points à la mi-temps (22-39).

Le ton se durcit au retour des vestiaires entre les joueurs des deux équipes. Le passage en défense de zone de l’AL Saint Priest fait beaucoup de mal aux pontois qui artillent derrière l’arc sans grande réussite. A l’entame du dernier quart temps, le SOPCC ne mène plus que 46-34.

Saint-Priest entame alors un come-back de folie en enchaînant les stops défensifs et prend la tête pour la première fois du match après un superbe 3 points en transition de Morgan Gilles (55-53, 3’20). L’ambiance devient électrique dans les tribunes, la tension est à son comble lorsque Ilyes Gmar égalise en convertissant ses 2 lancers-francs.

Après une possession mal gérée par Saint Priest, Waly Gueye drive et s’en va inscrire un 2+1 qui permet aux pontois de reprendre l’avantage (60-61, 14’2 secondes à jouer).

Le SOPCC réalise l’interception sur la remise en jeu et Ilyes Gmar ne convertit qu’un seul de ses 2 lancers-francs. 11’00 secondes à jouer. Demian Domenech aura la balle de match mais son trois points ricoche sur le cercle et le SOPCC s’impose finalement 62-60. Cruelle défaite pour les San-Priods qui pourront amèrement regretter leur entame de match ratée.

Les Pontois rejoignent ainsi Beaujolais Basket en finale de la Coupe de la Ligue.

TOUS LES RÉSULTATS DE LA JOURNÉE :

Samedi-19-décembre